Il y a quelques temps, en fin d’année dernière, j’avais rédigé un article sur l’ikigai. Cela était issu d’une réflexion à un moment où je me suis senti le besoin de prendre le temps de savoir ce que je voulais faire de ma vie. Beaucoup de choses avaient bougé avant, et beaucoup d’autres choses avaient bougé après cette introspection.

Ainsi, ma réflexion sur ce qui était ma passion, ma vocation, mon métier, ma mission m’amenait à penser qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas, ou plutôt qui n’allait plus. Pourtant, en dix ans, j’ai considérablement grandi dans mon métier. Ayant suivi des études d’histoire pour devenir enseignant, je suis entré dans les assurances, par la création d’un service relation clients. Puis, par d’heureux hasard, du travail et de l’abnégation, j’ai puis commencer une carrière dans la gestion des risques et la conformité. Mon entreprise grandissait en même temps que je grandissais. J’ai ainsi construit beaucoup de choses autant que je me construisait. J’ai eu la chance de traiter des sujets variés tels que les risques, la conformité, la qualité, la sécurité informatique, la continuité d’activité et bien d’autres.

Mais, au bout d’un moment, il y a quelque chose qui fait que ça ne suit plus, qui crée de la frustration, qui fait que vous ne vous sentez plus en phase. C’est alors que j’ai eu envie de changer de travail. J’ai eu la chance d’être approché par des cabinets de recrutements et d’être, finalement, retenu par une autre société. Dès lors, cette rentrée 2018 va changer par rapport aux dix dernières années. Ce sera de nouvelles missions à mener en collaboration avec de nouvelles personnes et en lien avec une autre stratégie et d’autres acteurs.

Pour autant, je ne regrette rien de ces années. C’est par cette entreprise que j’ai commencé ma carrière professionnelle. C’est par cette entreprise que j’ai trouvé le domaine d’activité et la démarche qui convenait à mes valeurs et mon tempérament. C’est par cette entreprise que j’ai pu progressivement évoluer au fur et à mesure qu’elle grandissait et se structurait. C’est par cette entreprise que j’ai pu découvrir, connaître, construire, maîtriser et piloter de nombreux sujets. Je quitte mon entreprise sans amertume et sans aigreur. Il était seulement un moment où mes aspirations, mes envies, ma perception ne correspondaient plus ni à ce que l’on me proposait aujourd’hui ni aux perspectives qui se dessinaient.

Ainsi, ce sont dix années qui me permettent d’aborder une nouvelle phase de ma carrière professionnelle. J’ai ainsi rencontré des personnes formidables, qui sont plus que des collègues, mais des amis ou des mentors. J’ai travaillé à des sujets qui m’ont fortement intéressé, sinon passionné. J’ai aussi pu bénéficier d’un soutien quand la vie personnelle n’a pas été simple. J’ai enfin pu profité d’une chance incroyable. C’est grâce à ce que j’ai appris et construit, grâce aux relations que j’ai faites, grâce au soutien de mon entreprise que je peux aborder sereinement ce nouveau chemin. Dès lors, lundi, je me rendrai au sein d’une nouvelle entreprise pour mener à bien mes nouvelles missions, et je l’espère, poursuivre sur cette belle lancée.

Share This