Près de deux cents oeuvres inédites conservées par le musée du quai Branly sont proposées au public. Elles révèlent l’évolution, à travers les siècles du regard porté par l’Occident sur les peuples, sociétés et territoires plus ou moins lointains.

Cette exposition rassemble des toiles et oeuvres graphiques de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle. La collection est diverse. Des artistes peu connus sont ainsi visibles : l’odalisque d’Ange Tissier, les portraits d’Amérindiens de George Catlin, les scènes de vie d’Emile Bernard. On retrouve aussi des Matisse et des Gauguin.L’exposition Peintures des lointains raconte la rencontre avec l’Autre, avec l’Ailleurs, l’évolution du regard face à l’inconnu. Plusieurs voies sont présentées comme celle de l’exotisme, riche en couleurs, en lumière, en luxe et volupté, en sensualité, ou comme celle plus réaliste, ethnographique. On oscille entre onirisme et naturalisme, fantasme et propagande. A travers ces oeuvres, c’est le miroir de l’histoire politique.

Share This