Au cours de cette période de canicule, on cherche un peu de fraîcheur. Même si Le République est une petite salle climatisée, ce n’est pas la seule raison de ma découverte du dernier spectacle de Noom Diawara.

Noom Diawara s’est fait connaître avec la pièce, puis le film, Amour sur place ou à emporter et surtout en l’un des gendres de Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ?. Ici, nous le retrouvons seul en scène, jusqu’au 31 décembre.

Plaqué par sa copine et donc contraint de retourner vivre chez ses parents, Noom Diawara raconte ses tribulations et surtout comment il essaie de retrouver l’amour.

D’un thème désormais commun qu’est le fait d’être quitté et de devoir retourner chez ses parents, Noom Diawara en fait un très bon moment à partager. En effet, les sources de son spectacle sont contemporaines et variées. Il parle aussi bien du grand adolescent qu’il peut être, des réseaux sociaux et sites de rencontres, des parents africains, des relations entre les femmes et les hommes. Tous ces sujets sont enchaînés à un rythme tel qu’on ne voit pas le temps passé.

Noom Diawara fait participer le public régulièrement au cours du spectacle. Parfois, il s’amuse de quelques réponses ou réactions de la salle, mais cela reste bon enfant. Ces interactions sont très plaisantes. Elles conduisent à un véritable partage, comme si nous étions dans un dîner entre amis où l’on raconte ses anecdotes.

Ainsi, Mon ex avait raison est un très bon one man show. Il offre un très bon moment à regarder et à partager en couple ou entre amis. Cela fut un bel exercice pour les zygomatiques tant l’on rit du début à la fin.

Share This