Enfin un cabinet fantôme !

Cela doit faire trois ans que bon nombre d’adhérents du Mouvement Démocrate réclamions la constitution d’un cabinet fantôme, comme le font depuis de nombreuses nos voisins britanniques. Nous sommes enfin écoutés, mieux vaut tard que jamais. Et espérons que l’on nous écoute sur bien d’autres points.

L’information a été donnée par le site internet du Figaro. Ainsi, François Bayrou a désigné un cabinet, composé de 22 membres, qui sera officiellement intronisé lors de l’université de rentrée du MoDem. Ces «vrais faux ministres» se sont vu attribués chacun un secteur et seront, dit le quotidien, assistés de deux à trois collaborateurs juniors, «pour faire monter la jeune génération». Espérons que ces jeunes soient visibles !

Voici donc la composition du «Shadow Cabinet» de François Bayrou :

Affaires étrangères, gouvernance internationale : Marielle de Sarnez, députée européenne

Agriculture : Marc Fesneau, maire de Marchenoir, président de la Communauté de Communes de Beauce et Forêt

Budget, comptes publics, lutte contre les déficits : Jean-Jacques Jegou, sénateur du Val-de-Marne, vice-président de la Commission des finances du Sénat, maire du Plessis-Trévise

Commerce, artisanat, tpe : Gilles Artigues, conseiller général de la Loire, conseiller municipal de Saint-Etienne

Culture, société, jeunesse, sports : Jean-Luc Bennahmias, député européen

Décentralisation, sécurité : Olivier Henno, conseiller général du Nord, maire de Saint-André, vice-président de la Communauté urbaine de Lille

Défense : Bernard Lehideux, ancien député européen

Ecologie, développement durable, porte-parole du MoDem : Yann Wehrling

Économie, emploi, économie solidaire : Robert Rochefort, député européen

Education : Jacqueline Gourault, sénateur du Loir-et-Cher, maire de la Chaussée-Saint-Victor

Egalité des territoires, identités locales, services publics : Jean Lassalle, député des Pyrénées atlantiques, maire de Lourdios-Ichère

Energie : Anne Laperrouze, conseillère générale du Tarn, maire de Puylaurens

Europe : Sylvie Goulard, députée européenne

Intégration, égalité des chances, lutte contre les discriminations : Fadila Mehal, présidente fondatrice des Mariannes de la diversité

Libertés publiques, justice : Nathalie Griesbeck, députée européenne

Littoral, mer : Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc

Outre-mer, coopération et francophonie : Abdoulatifou Aly, député de Mayotte

Politique de la Ville, rénovation urbaine, logement : Rodolphe Thomas, conseiller général de Calvados, maire d’Hérouville-Saint-Clair

Relations sociales, travail, retraites : Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur du Pas-de-Calais, maire d’Arras

Santé : Geneviève Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan, conseillère régionale d’Aquitaine

Solidarités (innovation sociale, solidarité intergénérationnelle) : Véronique Fayet, adjointe au maire de Bordeaux

Université, recherche, innovation : Denis Badré, sénateur des Hauts-de-Seine, maire de Ville d’Avray.

Cette entrée a été publiée dans Mouvement Démocrate, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.