83 151 Aulnaysiennes et Aulnaysiens

En ce début d’année, l’INSEE vient de publier ses estimations. Au 1er janvier 2012, on dénombre 83 151 Aulnaysiens. 55 898 sont situés dans le canton nord de la ville et 27 253 dans le canton sud.

La population locale a augmenté de 0,45% entre 2011 et 2012, et de 3,94% entre 1999 et 2012.

Ainsi, le nombre d’Aulnaysiens augmente de manière lente et continue depuis une dizaine d’années. Dès lors, les aspirations de quelques-uns d’un Aulnay aux 100 000 habitants comme Saint-Denis ou Montreuil sont de purs fantasmes, sinon de la mégalomanie.

Au lieu de vouloir à tout prix augmenter le nombre d’habitants, il me semble nécessaire d’assurer le bien-être et le bien-vivre des Aulnaysiens actuels.

La structure des ménages est telle qu’il est possible d’équilibrer notre ville autour de pôles de centralité attractifs, et en particulier le cœur de ville (Vieux Pays-Centre gare) ou , sans dénaturer l’esprit de notre territoire.

Ce rééquilibrage doit permettre de dédensifier des quartiers enclavés, mal desservis et pauvres en équipements, services et commerces. De même, nous pouvons apporter vitalité économique et commercial à des zones autrefois attractives.

Toutefois, celui-ci ne doit pas être mené par un cabinet autiste, mais en profonde concertation, et même dans un processus de co-élaboration, avec les Aulnaysiens.

Enfin, il me paraît important de tenir compte de l’évolution de la structure de la population aulnaysienne pour apporter des réponses concrètes à celle-ci, notamment en termes d’équipements publics et de services.

Ainsi, plus qu’une marche forcée vers un chiffre, c’est le sort de tous les Aulnaysiens qui doit être privilégié.

Jérôme Charré

Cette entrée a été publiée dans Aulnay-sous-Bois, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.